Rapprochement avec les Captifs

Lors d’une rencontre de Jean-Guy et Régine Thomas avec Thierry des Lauriers le 29 janvier 2016, la volonté de nouer des liens plus étroits entre nos deux structures a été réaffirmée. En effet, nos deux structures ont la même vision et approche de la vulnérabilité et de l’exclusion, de l’accueil inconditionnel de la personne. Un travail concerté a déjà été mené dans certaines situations et continuera à permettre à d’autres personnes de choisir un autre chemin.

La problématique de la perte de lien social peut être résolue par un temps de vie en foyer au Village Saint Joseph. Avec le « vivre ensemble », la personne accueillie peut expérimenter de façon concrète que la solidarité permet de trouver dans le groupe et la vie collective un réel plaisir ; elle retrouve la satisfaction de nouer des relations, d’être avec l’autre. La pérennité des changements qui s’accomplissent dépendent clairement de la capacité de la personne à consolider et enraciner ces nouveaux repères, sans retomber dans ses impasses, ses vieux schémas.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *