Témoignage d’Eric, 35 ans

Voilà, j’ai cheminé au Village durant un an, et ça y est, je sais que je suis prêt à repartir.

J’ai accepté la réalité : je sais que je suis fragile, et que je ne peux pas vivre n’importe où.

J’ai trouvé un lieu qui convenait à mes fragilités psychologiques.

Ici, j’ai eu de vraies prises de conscience, j’ai donné les pardons que je devais donner. Je suis devenu moi-même.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *