Témoignage d’Hélène et Patrick

Hélène et Patrick sont les responsable de la maison du Sycomore à Pont-Château depuis septembre 2019.

Voilà presque trois années que le Seigneur a fait mûrir dans notre cœur un désir de vivre de manière plus radicale en famille auprès des plus pauvres, dans la sobriété, la charité fraternelle et la proximité avec la nature. La providence nous a permis de rencontrer Katia et Nathanaël au moment même où le projet du Village Saint Joseph à Pont-Château était sur le point de naître.
Depuis début septembre, nous voilà donc arrivés avec nos deux plus jeunes enfants et nous mesurons chaque instant la grâce qui nous est donnée de vivre ici. Jésus vient véritablement chez nous au travers de chacune des personnes accueillies ou rencontrées, et nous sommes appelés à descendre du sycomore pour le recevoir, le laisser transformer nos vies, nous laisser aimer et l’aimer.
Tout est à découvrir, penser et bâtir dans ce projet encore naissant : accompagnement des personnes accueillies, développement des ateliers, chantier de rénovation de la maison, constitution d’un réseau d’amis et de bénévoles, aménagement du rythme de la vie quotidienne, installation des animaux, etc. Les liens avec les missionnaires Montfortains, la paroisse et toutes les personnes qui vivent ou sont engagées au Calvaire sont à inventer et tisser, de même que ceux avec la maison de Plounévez-Quintin et les autres maisons du Village Saint Joseph en gestation.
Ces projets ne nous appartiennent pas, et ils n’auront du fruit que si nous les déposons chaque jour entre les mains de Jésus, le laissant agir en chacune des personnes qui vivent dans cette maison : « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; si le Seigneur ne garde la ville, c’est en vain que veillent les gardes » (Psaume 126, 1). Nous lui demandons de réaliser son œuvre de salut dans le cœur de chacun et de garder le Village Saint Joseph dans le sein du Père. C’est avec lui que nous voulons bâtir et veiller, c’est auprès de lui que nous sommes témoins des merveilles qu’il opère dans le cœur de chacun.